Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BENIN : LETTRE OUVERTE du Doyen O.B-Q À Monsieur MARTIN ASSOGBA, Président de l’ONG ALCRER




Garrigues-Sainte-Eulalie, 24 Février 2014.

Monsieur le Président,

Une lecture sans défaillance de la presse béninoise et celle des 
informations diffusées par les blogueurs m’ont permis de suivre, comme 
pas à pas, la tentative d’assassinat dont vous avez été victime ; je 
remercie le Seigneur Tout Puissant de l’échec de cet agissement dont le 
but, dans notre pays devenu Etat de non droit, était votre éradication.

Trois motifs m’ont décidé à vous adresser cette lettre ouverte qui 
aurait pu être strictement personnelle, si je vous connaissais et avais 
vos coordonnées.

1° D’abord, mon souhait de vite recouvrer la santé afin de poursuivre 
vos activités au sein de l’ONG Alcrer dont l’efficacité déplaît fort au 
pouvoir politique de la forfaiture.

2° Mes vives félicitations de n’avoir point utilisé la somme de dix 
millions de francs CFA qui vous a été donnée, non pas en se conformant 
au processus administratif du pouvoir politique qui avait autorisé 
votre évacuation sanitaire du Bénin à Paris, mais par un ou des 
individus, fussent-ils du panier à crabes du gouvernement ; ces dix 
millions, soit quelque 15.244,90 €uros, étaient, comme on le dit en 
français, un bœuf que le pouvoir politique voulait vous mettre sur 
langue afin de vous faire taire.
Il appartenait à l’Organisation qui avait autorisé votre évacuation 
sanitaire d’en assumer les frais conformément aux normes 
administratives de l’hôpital français où vous étiez soigné.

3° Je ne suis membre d’aucune Association, ni d’aucun Parti politique 
de notre pays ; j’ai soutenu la R B, j’ai soutenu le séminaire ou la 
conférence de GOHO.


Mais eu égard, tant à votre action qu’à votre personnalité, il me 
plairait assez de connaître les Statuts de l’ONG Alcrer et, si 
possible, d’en être militant.
Vieux militant socialiste et vieux Franc-Maçon, je sais de quoi je 
parle : être membre d’une organisation, c’est se conformer à ses 
statuts, à ses règlements et agir en participant à ses activités dans 
la mesure du possible ; c’est aussi, voire, avant tout, cotiser.

Conclusion : Monsieur le Président, je voudrais être au nombre des 
membres de l’ONG Alcrer.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’assurance de ma haute 
considération.

Olympe BHÊLY-QUENUM.


O.B-Q


 
 
  
  
Tag(s) : #ACTIVITES MILITANTES

Partager cet article

Repost 0