Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BENIN - M. Samuel Dossou - Aworet honore son engagement: Le port sec de Parakou opérationnel début 2014

 

23 septembre 2012 par DP
 
 

Le port sec de Parakou, contrairement à ce que pensent certaines rumeurs sera opérationnel dans les prochains mois. Le promoteur de cette infrastructure qui permettra non seulement de désengorger le port de Cotonou et surtout de donner un coup de fouet au développement de la cité des kobourou a rassuré l’opinion publique ce jour dans l’émission Débats actuels de Golf télévision. Il a affirmé que le site sera opérationnel début 2014.

 

Par OdiI. AÏTCHEDJI

 

Le port sec de Parakou sera opérationnel début 2014. C’est ce qu’ont laissé entendre les responsables en charge dudit projet il y a quelques instants sur l’émission ‘’Débats actuels’’ de Golf télévision. Longtemps considéré comme de la poudre aux yeux des populations, le port sec de Parakou ne sera pas une promesse électoraliste de plus.

 

Des dispositions sont en train d’être prises pour que cet outil de développement soit totalement disponible début 2014. S’il est vrai que depuis l’annonce et le démarrage des travaux dudit projet, l’eau a coulé sous les ponts, il n’en demeure pas moins vrai que le promoteur du projet a eu d’énormes difficultés pour l’obtention du site. Dédommagement des sinistrés, études techniques, contraintes climatiques etc.....

 

Selon les témoignages des invités de Benjamin Honoré Nahoum, il a fallu l’intervention personnelle du Chef de l’Etat par exemple pour que le site de construction du port sec de Parakou soit totalement libéré et remis au promoteur du projet. Pour les principaux orateurs de l’émission ‘’Débats actuels’’, la construction de cette infrastructure a des préalables. Toutes les étapes préliminaires ayant été réalisées, les responsables du projet ont rassuré l’opinion du démarrage effectif des travaux de sécurisation du site et des aménagements connexes.

 

Après cette phase, il sera procédé au terrassement du sol qui présente de grandes dénivellations afin de faciliter la construction des infrastructures même en période humide. Pour eux, tel que conçu, le projet est viable. Néanmoins, ils ont insisté sur l’installation des rails, condition sine qua none pour la réalisation de ce projet. Le financement est bouclé entièrement à la disposition du promoteur du projet. Plus rien ne va ralentir la réalisation du projet de réalisation du port sec de Parakou.

Profitant de la tribune qui leur est offerte, l’expert en ingénierie maritime Lazare Gnonlonfin a également insisté sur un autre projet du même promoteur. Il s’agit de la construction du port minéralier en eau profonde de Sèmè Podji. A l’en croire, toutes les études sont faites. La convention d’exploitation a été également signée et on attend que la liste des sinistrés pour les dédommager.

 

En conclusion, le port sec de Parakou, le port minéralier en eau profonde de Sèmè Podji et le projet de la mise en concession des rails de l’Ocbn, participent au projet d’épine dorsale du Bénin qui entre dans sa phase active avec le démarrage effectif des travaux du port sec de Parakou.

 

www.24haubenin.info ; L’information en temps réel

 

Tag(s) : #Politique Béninoise

Partager cet article

Repost 0