Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

04/02/2014


 

BENIN : MOTION DE SOUTIEN DE LA DIASPORA BENINOISE AUX TRAVAILLEURS ET FORCES EN LUTTE AU BENIN

 

 

- Considérant que les travailleurs béninois sont en grève générale depuis trois semaines en riposte à la répression dans le sang de la manifestation pacifique organisée par les Confédérations et Centrales syndicales les plus représentatives du pays le 27 décembre 2013 pour la défense de la démocratie en danger au Bénin,


- Considérant qu’en ordonnant de réprimer dans le sang cette manifestation, Yayi Boni et son pouvoir ont franchi un degré supérieur dans l’escalade de la violation des droits et libertés conquis de haute lutte par le peuple béninois, que ce faisant, Yayi Boni emboite le pas de son mentor Mathieu Kérékou et espère bénéficier aussi de l’impunité érigée en bouclier protecteur des dictateurs et autres violateurs des droits et libertés démocratiques,


- Considérant que par ses comportements (violations de la Constitution et des libertés, atteintes à la cohésion nationale, saccage de l’économie nationale et dégradation de l’image du Bénin dans le concert des nations etc.), Yayi Boni qui est devenu un danger pour le Bénin, a consacré la faillite du Renouveau Démocratique rebaptisé Changement/Refondation, et qu’une nouvelle légalité est aujourd’hui appelée.


La Diaspora béninoise réunie en meeting ce 2 février 2014 à Paris

- Salue et soutient les travailleurs en lutte avec détermination et esprit de responsabilité malgré les manœuvres et intimidations du pouvoir liberticide de Yayi Boni. Elle adresse ses félicitations aux organisations syndicales et à leurs dirigeants : notamment la Confédération Syndicale des Travailleurs du Bénin (CSTB), la Confédération des Syndicats Autonomes du Bénin (CSA-BENIN), la Confédération Générale des Travailleurs du Bénin (CGTB), la Confédération des Organisations Syndicales Indépendantes du Bénin (COSI- BENIN), la Centrale des Syndicats du Privé et de l’Informel du Bénin (CSPIB), la FESYNTRA-FINANCES (Fédération des Syndicats des Travailleurs en charge des Finances), l’Intersyndicale des syndicats de l’Enseignement Supérieur, les magistrats et leur syndicat l’UNAMAB, les travailleurs de la santé, l’Union Nationale des Scolaires et Etudiants du Bénin (UNSEB) etc.


- Les salutations et félicitations de la diaspora vont également aux forces politiques (Parti Communiste du Bénin, Convention Patriotique des Forces de Gauche, Union Fait la Nation, etc.) et aux organisations de la société civile qui se battent et soutiennent les luttes populaires.


- Dénonce le comportement irresponsable du gouvernement et invite ce dernier à satisfaire les principales revendications légitimes des travailleurs notamment les préalables à toute négociation que sont la rétrocession des défalcations illégales opérées sur les salaires, le relèvement de leurs postes du Préfet  Placide AZANDE et du Commissaire Central de Cotonou Pierre AGOSSADOU 


- Déclare que l’impunité est le terreau du Renouveau Démocratique qui a épuisé ses ressources et pouvoir d’illusionner le peuple ; que la page Yayi Boni et son Changement/Refondation doit être refermée au plus vite car une nouvelle légalité est appelée. Cette nouvelle légalité, pour être viable, devra être principalement l’œuvre des travailleurs des forces de progrès qui se battent pour un Bénin véritablement démocratique et émancipé.

 

Paris le 2 février 2014

 

Les participants au Meeting                                                                       



 
 
  
  
Tag(s) : #Contribution de la Diaspora
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :