Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


BENIN : NON A LA MEDIATION INSOLITE, INDECENTE  ET INOPPORTUNE DU VIEUX CON ALBERT TEVOEDJRE


Depuis quelques semaines les travailleurs béninois ont engagé une lutte courageuse, non seulement pour revendiquer des droits acquis que le gouvernement tarde délibérément à ne pas honorer, mais aussi et surtout pour défendre des libertés que ce même gouvernement s’acharne à violer méthodiquement et progressivement au mépris de la Constitution qui régit notre vie démocratique.


Ce juste et noble combat des travailleurs est aussi celui du Front Citoyen pour la Sauvegarde des Acquis Démocratiques. Les Responsables des travailleurs ont jusqu’ici conduit avec habileté et intelligence ce combat, malgré les pressions et surtout les mensonges qui cherchent à dénaturer le sens de leur combat. Mais depuis quelques jours, des prétendus médiateurs sortis de leurs couvents d’où ils ont dit « urbi et orbi » ne plus jamais sortir, ont fait irruption dans l’arène politique pour empoisonner le monde du venin de leurs mensonges.


Oui, on croyait qu’Albert TEVOEDJRE, devenu frère Melchior, s’est définitivement retiré du monde pour se consacrer, dans le silence, à la prière, et se débarrasser de tout le mal qu’il a fait au pays ; on croyait que, rompant avec le monde, avec tous les coups bas qu’il à donnés, il consacrerait le reste de sa vie pour demander pardon. Mais, le voilà qui surgit de son couvent où, du reste, il ne s’est jamais refugié, qu’il surgit flanqué d’un certain chef féticheur de même acabit.


Nous dénonçons cette conjonction des forces du mal composée du duo TEVOEDJRE et DAH ALIGBONON. Nous dénonçons leur prétendue médiation insolite, intempestive et inopportune.


Le Front Citoyen estime que si des médiateurs peuvent être utiles pour éteindre les foyers délibérément allumés par le Chef de l’Etat, en raison des maladresses de ses propos et actes, ces médiateurs doivent être des hommes reconnus pour leur sens de la justice, de la paix, et non des hommes trop attachés à leurs intérêts, et qui ont toujours été des soutiens du pouvoir de Boni YAYI, et notamment Albert TEVOEDJRE, l’homme qui a cautionné et organisé avec son dauphin Joseph GNONLONFOUN le K.O de 2011.

 


En dénonçant les pressions exercées par ce duo du mal, le Front Citoyen pour la Sauvegarde des Acquis Démocratiques renouvelle tout son soutien aux Centrales Syndicales engagées dans la lutte et affirme sa confiance sans faille aux Responsables de la CSTB, de la CGTB, la CSA la COSI, la CSPIB et la Fesyntra-Finances pour mener à terme, dans la sérénité et la dignité les négociations avec le gouvernement.


Cotonou, le 12 février 2014 

Pour le Front Citoyen,

Antoine R. DETCHENOU



 
 
  
  
Tag(s) : #Politique Béninoise