Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BENIN: Pour avoir rejeté ses avances, UN JEUNE HOMME TUE UNE JEUNE FILLE A SAVE

 

 

13 oct, 2011 | Par  

 

Pour commémorer dans la paix et dans la joie leur passé et fêter la nouvelle igname, la royauté et l’association de Développement de Okounfo, un village de l’arrondissement de Kaboua/Savè, ont réuni leurs filles et fils du vendredi 23 au dimanche 24 septembre 2011. Mais c’est sans compter le drame qui en résultera avec le sieur Naintey Romuald, un jeune homme de 26 ans.

En effet, aux environs de 21h, dans la nuit du Samedi 24 au Dimanche 25 septembre le jeune Romuald Naintey s’est servi de sa moto pour troubler les manifestations de la veillée. Il roulait à vive allure à travers le village en feignant même être prêt à renverser les  spectateurs indélicats. Indisposé par cette attitude peu orthodoxe, le trouble fête fut interpellée par Florent M‘bessa, un autre jeune du village. Une bagarre s’est éclatée  entre les deux. C’est ce moment que choisit Brigitte Akpado pour intervenir. En tentant de séparer les deux bagarreurs, Romuald Naintey a estimé que la jeune Brigitte Akpado a commencé par l’insulter. Il prétend être dans l’obligation de  laver cet affront en administrant plusieurs pairs de gifles à la jeune fille. Suite à une intervention des autres villageois, Romuald a tenté de se calmer et de se rentre chez lui. Mais personne ne s’est douté un instant que c’était avec la rage au cœur.

 

Aux environs de 23h, il revient sur les lieux du spectacle avec un couteau  de cuisine en poche à l’insu de tout le monde. N’ayant pas trouvé la jeune fille sur les lieux du spectacle, il se rend chez elle et réengage la dispute. Il survient alors une altercation entre eux. Il roua la jeune Brigitte de plusieurs coups avant de lui ouvrir la poitrine en découpant son sein gauche en deux. Informée, la brigade de gendarmerie de Savè s’est rendue sur les lieux et a constaté  les faits. Elle a pu mettre la main sur l’auteur du crime. A l’interrogatoire, Romuald reconnait les faits qui lui sont reprochés. Il va jusqu’à expliquer qu’il a réagi ainsi parce que la jeune Brigitte a rejeté ses avances et a préféré Florent M‘Bessa quelle est venue défendre le soir du drame. D‘ailleurs, affirme-t-il, « la réaction de Florent était une provocation parce qu’il croit avoir gagné la fille ». « De toutes les façons, ce crime crapuleux ne peut rester impuni », a précisé l’Adjudant KOUBIA de la Brigade de gendarmerie de Savè. Alors, l’auteur a été présenté au procureur de la République à Abomey et devra répondre ses actes.

 

Le village de Okounfo en question

 

Les populations du village de Okounfo sont des Gbassin, un clan originaire du Ghana. Leur installation au Benin fait suite à une migration qui visait comme destination le Nigéria voisin. Cependant, un des rois de Savè en quête de chasseurs pour combattre les assaillants des royaumes du Sud Bénin a fini par solliciter les services des migrants Gbassin. A l’arrivée, ces populations se sont installées à environs 40 kilomètres au nord Ouest de la commune de Savè et baptisé la localité Okounfo qui signifie : personne ne m’aime.

 

Etienne MEMEVEGNI (Cor./Z-C)

L'Autre Fraternité
 

 
 
 
 
 
Tag(s) : #Les TCHABE : le dynamisme

Partager cet article

Repost 0