Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mercredi 23 juin 2010

 

 

Pour n’avoir pas été nommé ministre malgré les promesses de Yayi, Un député Fcbe actuellement sous perfusion

 

 

Vendredi passé le docteur Boni Yayi a formé son nouveau gouvernement et comme on peut le constater, il y a eu des surprises et surtout des déçus. Parmi ces derniers se trouve un député Fcbe à qui on a promis un poste ministériel. Il s’agissait du département de l’enseignement primaire. Là où la promesse revêtait plus de sérieux et suscitait plus de joie au niveau de l’ex-future ministre, c’est quand le président de la République a rassuré les sages et notables de Cadjèhou, quartier où réside le député en question, de ce qu’il le nommera ministre de l’enseignement primaire. Mais c’était sans compter avec le jeu de chaise musicale de Yayi pour qui la promesse ne se limitait aux propos. Ce qui n’était pas le cas du côté du député qui s’attendant à être nommé, a été bel et bien été dribblé et laissé sur le carreau. Conséquence, après l’annonce des membres du nouveau gouvernement, le député Fcbe est tombé en syncope comme si on lui avait assené un coup de gourdin sur la nuque. Un état qui l’a amené à se retrouver sous perfusion l’hôpital. Triste état mais surtout triste réalité politique où rien n’est gagné d’avance. Il faut être sûr d’avoir réellement en main la chose promise avant de se livrer à toute manifestation de joie. En attendant que le député ne recouvre totalement toutes ses facultés physiques, il n’oubliera jamais le ‘’sale tour ‘’ à lui joué par le président Boni Yayi. Mieux qui sait ce que le député devenu ex-future ministre réservera à celui qui lui avait fait rêver et qui est revenu à la charge tel un bison en furie couper court au rêve. Une chose est sûre, les relations entre les deux hommes ne seront plus comme avant car non seulement le député va évoquer une trahison mais aussi un manque de considération envers les sages et notables de Cadjèhoun. De toute façon, à l’avenir les gens dans le cas du malheureux député vont plus savoir raison gardée, politique oblige… Prince méléagan

 

Le Béninois Libéré 



Tag(s) : #Politique Béninoise