Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 07/01/2013

  

BENIN : Pourquoi les autorités béninoises cachent la vérité sur la nature du séjour de Boni Yayi au Canada ?

  

Le communiqué des autorités béninoises vend la visite de Boni Yayi au Canada comme une invitation du président béninois par les autorités canadiennes pour des questions bilatérales. Or, selon le communiqué officiel du gouvernement canadien (voir infra en anglais), Boni Yayi se rend au Canada en qualité de président de l’Union Africaine (UA) pour quémander aux canadiens l’envoi de leurs troupes au Mali pour résoudre la crise qui secoue ce pays. C’est donc une main tendue de l’organisation panafricaine qui témoigne de son incapacité à résoudre la moindre crise sur le continent sans faire appel à l’aide internationale. On comprend mieux la gêne des autorités diplomatiques béninoises à avouer la main tendue. Mais, ici comme ailleurs, TOUT VA SE SAVOIR !!!

 

Enfin, de sources généralement bien informées, on apprend qu’après le Canada, Boni Yayi se rendra aux Etats-Unis pour saluer la réélection de Barack OBAMA et tendre encore une fois la main. Mais pour cela, il faut attendre un nouveau communiqué de l’Ambassadeur Eusèbe AGBANGLA. Qui a dit que c’est la main qui donne qui commande ???

 

C’est du métier que de fuir la fête du vodou au Bénin tous les 10 du mois de janvier depuis 2007 à cause du sorcier « OMOYELE », pour donner des gages aux évangélistes béninois. A moins que ce ne soit là l’une des recommandations et le totem du défunt sorcier pour garder le pouvoir.

 

IB

 

Du 07 au 12 janvier 2013, le président de la République effectue une visite de travail au Canada. Il y va sur invitation du premier ministre canadien.

 

Communiqué de presse

 


A l’invitation de Son Excellence Monsieur Stephen HARPER, Premier Ministre du Canada, Son Excellence Dr Boni YAYI, Président de la République, Chef de l’Etat, Chef du Gouvernement et Président en exercice de l’Union Africaine, effectuera une visite de travail au Canada, du 07 au 12 janvier 2013.
Au cours de cette visite, le Chef de l’Etat aura des entretiens et des rencontres, tant au niveau fédéral que de celui de la Province francophone du Québec.
Au plan fédéral, le Président de la République aura un tête-à-tête avec le Premier Ministre canadien et une audience avec le Très Honorable David Johnston, Gouverneur Général du Canada, sur les questions de coopération entre le Canada et l’Afrique d’une part, et entre le Canada et le Bénin d’autre part, ainsi que sur les préoccupations actuelles de la gouvernance mondiale.
Par ailleurs, un bilan sera également fait des interventions de l’Agence Canadienne de Développement International (ACDI) au Bénin, notamment dans les domaines de la micro-finance, de l’appui à l’accroissement des recettes intérieures et à des projets de promotion du secteur agricole.
L’étape fédérale de la visite prendra fin par la signature d’un Accord de promotion et de protection réciproque des investissements privés entre le Canada et le Bénin.
Fait à Cotonou, le 04 janvier 2013

 

Au niveau de la Province du Québec, le Chef de l’Etat aura, entre autres, une audience avec Madame le Premier Ministre québécois, les Membres de son Gouvernement, et tiendra une importante rencontre au Conseil des Relations Internationales de Montréal (CORIM), avec la Communauté des Affaires du Canada, sur les opportunités d’investissements canadiens en Afrique et au Bénin.

 

Le Secrétaire Général Adjoint,
Porte-parole du Ministère

 

Eusèbe AGBANGLA
Ambassadeur

 

 

OTTAWA --The head of the African Union is set to visit Ottawa this week.

 

 

Thomas Yayi Boni's meeting with Prime Minister Stephen Harper could bring a request for Canadian troops to be involved in an international mission in Mali.

 

The United Nations Security Council backed a proposal in December to send an African-led force of 3,300 soldiers into the country.

 

But the resolution also called for broader international assistance.

 

A military coup last year created a power vacuum in Mali that's led to the rise of armed groups linked to al-Qaida in the country's northern region.

 

Defence Minister Peter MacKay said last week that Canada could be willing to send troops to help train African forces.

 

As the president of the African Union, Yayi Boni was instrumental in convincing the United Nations that international intervention was needed.

 

And the African Union, along with a coalition of West African states, is now responsible for putting the resolution into action.

 

Mali, a landlocked country bordering on Algeria and Niger, has been one of the biggest recipients of Canada's foreign aid.

 

Canadian special forces were active in the west African country for several training missions prior to the coup and before Islamic Maghreb -- known as AQIM -- overran much of the northern portion of the impoverished nation.

 

In addition to being the chairperson of the AU, Yayi Boni is also the president of Benin.

 

"Benin is a democratic African partner that continues to make impressive progress in the areas of economic and institutional reform while promoting regional stability," said Harper in a statement Sunday.

 

"I look forward to meeting with (President Yayi Boni) to explore ways of expanding commercial relations and contributing further to Benin's development."

 

© Copyright (c)

 

 

Tag(s) : #Politique Béninoise