Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

26 janvier 2012

BENIN - Présentation de vœux aux journalistes parlementaires: Le député Prudencio pour la suppression des peines de privation de liberté


 
L’occasion d’un déjeuner offert hier mercredi 25 janvier 2012 aux journalistes accrédités au parlement au maquis « les Résidences » à Cotonou, a permis à l’Honorable Claudine Prudencio de plaider en faveur de la suppression des peines de privation de liberté aux journalistes en République du Bénin. En effet, l’initiative s’inscrit dans le cadre de la présentation de vœux aux journalistes parlementaires qu’elle côtoie tous les jours depuis son élection en avril dernier.

Ainsi, l’honneur était revenu au président du Réseau des journalistes accrédités au Parlement, Gaspard Adjamonsi, de rappeler le rôle d’interface que joue cette organisation entre les journalistes et l’Assemblée nationale. Un rôle déterminant selon lui, qui consiste à relayer les informations parlementaires d’une part et celles concernant directement les députés d’autre part. Pour Gaspard Adjamonsi, cette occasion offerte par la première Secrétaire parlementaire est un début de collaboration avec les journalistes, car nombreux sont ceux qui ont toujours pensé qu’elle n’était pas accessible. Une opinion très rapidement relativisée par l’Honorable Prudencio qui a laissé entendre que les portes de son bureau sont toujours ouvertes aux journalistes. Par la suite, elle a affirmé sa volonté de se battre pour la dépénalisation des délits de presse au Bénin. A l’en croire, ce vœu devra se concrétiser cette année. Toutefois, elle a invité les journalistes à installer un creuset devant veiller au professionnalisme en leur sein. « Nous n’avons nullement l’intention de déclarer la guerre aux journalistes puisqu’ils sont dans leur rôle. Seulement, ils doivent être professionnels », a conseillé le député.
 
T.G.R
Source: LEMATINAL
 
Discours du président du Rejap

Madame la 1 ère secrétaire parlementaire, le bureau exécutif du Réseau
des journalistes accrédités au Parlement, Rejap, et l’ensemble de la
presse parlementaire se trouvent honorés de cette invitation à eux
adressée et de ce déjeuner offert en ce mois de Janvier 2012. Et comme
c’est la première fois que l’occasion s’offre à nous de vous le dire
de vive voix parce que nous l’avons déjà fait par écrit, nous vous
félicitons pour votre brillante élection en tant que député de la
sixième législature, nous vous adressons également nos vives
félicitations pour avoir bénéficié de la confiance de vos pairs en
tant que 1 ère secrétaire parlementaire.
 
Nous vous souhaitons par
conséquent une législature très fructueuse et au profit de vos
mandants. Profitant de l’occasion et pour sacrifier à la tradition,
nous vous présentons nos vœux les meilleurs à l’orée de cette année
2012, santé robuste, paix profonde, bonheur incommensurable,
prospérité dans vos affaires, succès dans vos entreprises et
initiatives diverses ; bref tout ce qui est bon, beau et merveilleux.
Tels sont nos souhaits à vous et à tous vos proches en cette année
2012. Vous avez madame la 1 ère secrétaire parlementaire avec vous les
journalistes de la presse parlementaire.
 
Notre réseau, le Rejap,
réseau des journalistes accrédités au Parlement, est né formellement
en 1999 de la volonté de certains ainés dont Marie-Richard MAGNIDET
l’actuel président de l’ODEM. Composé d’une cinquantaine de
journalistes de la presse écrite, et audiovisuelle, de
photojournalistes et de cadreurs, les membres de ce creuset informent
quotidiennement les populations des différentes activités du parlement
en tant qu’institution mais aussi des députés pris individuellement.
Madame la 1 ère secrétaire parlementaire, certains journalistes
parlementaires vous ont pensé inaccessible, d’autres l’ont murmuré et
d’autres encore l’ont dit à haute voix. Et comme Dieu sait faire ses
choses, voilà que l’occasion de briser la glace entre vous et ceux-là
et de démentir cet état de chose est arrivé ce jour mercredi 25
janvier 2012.  Madame la 1 ère secrétaire parlementaire encore une
fois merci et mille fois merci de cette invitation qui prouve s’il en
est encore besoin que vous portez la presse béninoise et
particulièrement la presse parlementaire en estime.



 
 
 
Tag(s) : #Politique Béninoise

Partager cet article

Repost 0