Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

18-05-2010

 

PRÉSIDENTIELLE 2011 : Les hommes qui veulent faire gagner Bio-Tchané

 

Écrit par Brice Ogoubiyi

 

La coalition pro-Tchané a mis en avant et dans les premiers rôles, les personnalités de la région méridionale. Après moult tractations, la coalition Abdoulaye Bio-Tchané (ABT) a finalement sorti un bureau provisoire de 34 membres. Un bureau de combat, que le candidat souhaite élargir à de nouveaux adhérents au fur et à mesure des événements. La tâche de ce bureau sera de réussir pour début juin la deuxième grande sortie de la coalition ABT à Parakou. C’est Sylvain Akindes Adékpédjou, le premier responsable dudit bureau qui aura la charge de conduire la coalition à la victoire.

 

 

Ce qui est considéré comme un mystère sans visage a commencé à prendre corps progressivement. Les partisans d’ABT accusés de manquer de méthode et d’organisation, se défendaient en arguant le fait que c’est à dessein qu’ils avaient choisi de travailler dans l’anonymat. Ceci, afin d’échapper aux représailles du pouvoir qui n’entendait pas tolérer une adversité dans ce qui était, il n’y a pas si longtemps, considéré comme son fief traditionnel : le septentrion. C’est le patriarche Sylvain Akindes Adékpédjou, ancien député à l’Assemblée nationale et ancien ministre du président Mathieu Kérékou qui prend la tête de la coalition ABT, assisté pour la circonstance d’un parterre de personnalités aussi importantes les unes que les autres.

 

Première remarque, la coalition pro-Tchané a mis en avant et dans les premiers rôles, les personnalités de la région méridionale. Ceci, sans doute, pour prendre le contre pied de la coalition UN qui n’a aligné en première ligne que des personnalités du Sud du Bénin. (Voir encadré)

 

De nombreux absents

 

Des noms auxquels s’ajoutent le député Amouda Razack de l’Assemblée nationale au poste de conseiller juridique ainsi que l’avocat Raymond Dossa, président du présidium de la première grande sortie publique de la coalition au Centre international de conférence (CIC) au poste également de conseiller juridique. On retrouve les noms de George Sacca Zimé et de Wallis Zoumarou aux postes de conseillers politiques. Mais cette liste aussi intéressante qu’elle puisse paraître, a péché par le fait qu’on ne retrouve que deux partis politiques dans ce bureau provisoire. Il s’agit du parti d’Amouda Razack, qui réussit le tour de force, en introduisant nombre de ses partisans et connaissances à l’intérieur du bureau et la formation de George Sacca Zimé. On ne retrouve nulle part les noms des députés du groupe parlementaire G13. Un groupe avec lequel Abdoulaye Bio-Tchané chemine en bonne intelligence, ni celui de « Sursaut patriotique » qu’il courtise assidument afin de pouvoir former à côté des associations et personnalités un bloc de partis politiques pour affronter à la fois les législatives et la présidentielle. On ne retrouve pas non plus le nom de l’ancien ministre et miraculé Alain Adihou qui s’est corps et âme jeté dans la coalition, ni celui des « Kékéréké » de Vincent Ahounou qui se veut le dépositaire du logo gagnant du candidat, ni d’ailleurs celui d’El Hadj Ali Marouf, ami d’enfance du candidat, très engagé dans l’élection du président de la BOAD, ni encore celui du Dr Imorane Bio-Tchané, jeune frère du président de la BOAD . Soulé Dankoro, ancien ministre de Kérékou manque à l’appel et bien d’autres ouvriers de la première heure.


Polémique autour de la liste, mais unanimité sur le choix d’Akindès


Cette liste crée déjà des polémiques, au point où le candidat conscient de commettre des impairs, a annoncé des modifications. Mais le plus important, c’est d’avoir un point d’ancrage et un instrument d’analyse. C’est aussi donner corps à une organisation qui va se parfaire avec le temps. Si tout le monde s’accorde à reconnaître le caractère imparfait du bureau, unanimité est faite sur le choix du président Sylvain Akindes Adékpédjou. Homme de caractère, très expérimenté, Akindes Adékpédjou est capable de s’imposer et de faire partager au candidat les points de vue les plus divergents et de lui faire accepter des compromis nécessaires.

 

La tâche première confiée à ce bureau provisoire, c’est l’organisation de la sortie médiatique de la coalition à Parakou, une ville dont on devine l’importance stratégique pour ce qu’elle est censée représenter dans la conquête du septentrion. Le bureau veut mettre les bouchées doubles pour que cette deuxième grande sortie, soit une parfaite réussite, comme cela l’a été, il y a quelques mois, à Cotonou. Le mois de Juin prochain constitue donc un défi majeur, à cause du caractère très cosmopolite de Parakou, dont on pressent une forte implantation des partisans FCBE proches du pouvoir. Après Parakou, la coalition souhaite prendre d’assaut Porto-Novo, la capitale politique du Bénin.


Liste des membres du bureau provisoire


Coalition abt bureau provisoire


- Président : Sylvain AKINDES
- Premier vice président : Gregoire MOUGNI
- Secrétaire Général : Fidel TONON
- Secrétaire Général Adjoint : Ourou Gabé Ourou SEGO
- Trésorier Général : Mifoutaou SALIOU
- Trésorier Général Adjoint : Ange N’KOUÉ
- Secrétaire aux affaires économiques : Jean ODJO
- Secrétaire adjoint aux affaires économiques : joseph ADJOVI
- Secrataire aux affaires extérieures : Claude DJANKAKI
- Secrétaire adjoint aux affaires extérieures : Boniface CHANCRAN
- Secrétaire aux Affaires Sociales: Joseph ANANI
- Secrétaire Adjointe aux Affaires Sociales : Sébastienne AHOUANSOU
- Secrétaire à l’Organisation des Femmes : Amina TAÏROU
- Secrétaire Adjointe à l’Organisation des Femmes : Florence AHOMÈNOU
- Secrétaire aux Affaires Générales : Kouassi SOHOUNDÉ
- Secrétaire Adjoint aux Affaires Générales : Robert KÈKÈ
- Secrétaire à l’Information et à la Communication: Victor Anagonou BABA
- Secrétaire à la Mobilisation de la Jeunesse : Taofic BELLO
- Secrétaire Adjoint à la Mobilisation de la Jeunesse : Latifou DJIGLA
- Conseiller politique : Wallis ZOUMAROU
- 2ème Conseiller Politique : Gorges Sacca ZIMÉ
- Conseiller Juridique : Raymond DOSSA
- 2me Conseiller Juridique : Razaki Amouda ISSIFOU



 

Tag(s) : #Politique Béninoise

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :