Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

01/02/2010

BENIN: Questions d’un remaniement

 

Par l'Abbé André S. Quenum

 

Au-delà des supputations de dates de remaniement, il existe des questions de fond sur lesquelles l’opinion a droit à l’apaisement. Quel est l’impact que les rumeurs de remaniement ont sur le moral des membres d’un gouvernement, en proie aux grèves, et en plus grevé de l’intérieur par des conflits de survie individuelle dans un contexte de fin de mandat?

 

Faut-il assez vite opérer un remaniement pour permettre à l’Exécutif de mieux faire face aux multiples préoccupations des populations? Ou bien, allons-nous vers un scénario qui causera davantage la division des forces politiques comme ce fut le cas lors des deux derniers remaniements?


Ou bien encore, allons-nous obstinément vers un remaniement pour satisfaire les localités qui ont le plus crié pour avoir enfin un fils ministre? Et, au fond, pour quelle finalité un remaniement ministériel s’effectue-t-il? Que représente la figure d’un ministre quand une bonne partie de ses énergies et de ses ressources sert à se présenter comme «natif» d’une localité, à y mobiliser les marches et à y créer un parti pour –  et voici la phrase fétiche –»supporter les actions du Docteur…»?

 

 

Toutes ces questions sont des indicateurs pour mesurer à quel point certaines pratiques politiques sont en train de changer dangereusement le cours de notre fragile démocratisation. Mais justement parce que le président de la République veut rempiler, ne doit-il pas craindre d’avoir une équipe ministérielle de réélection qui manque de coordination et donc de performance? Depuis la crise Lawani, même le citoyen de la rue sait que les problèmes de coordination et de corruption minent gravement le gouvernement. A part les déclarations faciles, que va-t-on faire pour le rassurer? Et, comment rassurer d’un côté les forces syndicales, et de l’autre, les institutions de Bretton Woods exigeant la réduction du train de vie de l’Etat et la réduction du nombre des ministres? Sur toutes ces questions, les attentes sont très fortes.

Abbé André S. Quenum

Tag(s) : #EDITORIAL
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :