Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

01/07/2013



BENIN - SCOOP: La Chambre d'accusation de la Cour d'appel de Cotonou confirme les ordonnances du juge Angelo Houssou. Le menteur Boni Yayi au pied du mur !!!



C'est fait. On peut se réjouir que dans notre pays, des hommes de valeur existent encore. Tout n'est donc pas perdu au pays du roi Boni 1er. Malgré les harcèlements et les intimidations de toutes sortes, la Cour présidée par le jugeNicolas BIAOU, natif de Manigri, ancien Procureur près la Cour d'Appel de Parakou a dit le droit. Rien que le droit.


Le martyr Angelo HOUSSOU avait donc raison. Il rentre dans l'histoire du Bénin pour avoir osé, courageusement, nargué un système qu'on croyait infaillible tant le populisme a atteint des sommets jamais égalé dans notre pays, le Bénin.


YAYI a menti. Ce qui constitue un parjure pour un Président de la République (fut-elle bananière) en exercice. Le processus de sa destitution doit être engagé immédiatement. Tous ses thuriféraires doivent rendre leur tablier. Il s'agit de Benoît DEGLA, ministre de l'intérieur, du commissaire "radioactif" indûment promu 1er flic du Bénin et surtout du Procureur GBENAMETO. Tous ces vils individus ne sont rien d'autres que des faussaires.   


D'ores et déjà, nous disons Kwabo aux dignes pères de familles injustement privés de leur liberté à cause de la volonté perverse d'un seul homme assoiffé de pouvoir, Boni YAYI. Ce n'est pas cet homme qui peut réviser notre constitution pour s'éterniser au pouvoir. 


Boni YAYI, DEMISSION !!!



IB 


 

 
  
 
  
  
Tag(s) : #Politique Béninoise