Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

22 octobre 2013


BENIN - Séquestration de Johannes Dagnon: YAYI et DJENONTIN, personae non gratae en France



Des magistrats et personnalités béninois seront poursuivis et arrêtés en France : Des magistrats et personnalités béninois seront poursuivis et arrêtés en France

Un juge d’instruction vient donc d’être désigné par les autorités judiciaires françaises pour informer contre les auteurs de la détention arbitraire de Monsieur Johannes Dagnon.

 

La conséquence d’une telle désignation est que des magistrats et personnalités béninois seront interdits de séjour voire jugés et emprisonnés.


Alors qu’au Bénin, les avocats de Johannes Dagnon se mobilisent pour porter plainte contre le Procureur général, en France, sur le même dossier, c’est un juge d’instruction qui vient d’être désigné pour, dit-on là-bas, « informer contre les auteurs de la détention arbitraire de sieur Johannes Dagnon ».


En d’autres termes, la justice française vient de se saisir du dossier Dagnon. Désormais, une information judiciaire est ouverte pour enquêter sur les conditions de détention et les violations éventuelles des droits de Johannes Dagnon. Pour rappel, disons que le sieur Dagnon est français. Et aujourd’hui, on se rend compte que non seulement sa détention est arbitraire, mais aussi que le pouvoir, à travers le procureur général, fait tout pour le maintenir illégalement en détention.
Qui sont ceux qui sont visés à travers cette nomination du juge français ? D’abord le Ministre béninois de la Justice. Car, la preuve est aujourd’hui faite que c’est lui qui interdit la transmission des documents à la Cour suprême. Le Procureur général qui pourrait être accusé de complicité. Les différentes autorités intermédiaires, des juges, la hiérarchie policière... 


Même le Président de la République pourrait se voir interdire tout séjour en France.


Affaire à suivre donc.

 

AT
Allégresse Sassé

Le Matinal

 
  
 
  
  
Tag(s) : #Politique Béninoise