Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

6 septembre 2011

  

 


BENIN - Tournée de remerciement du ministre Dègla dans les Collines : Il distrait les pauvres populations avec l'argent de l'Etat

 

 

 

 

 



 
 
 


Fini la division entre les forces politiques de la majorité présidentielle dans les Collines. Un nouveau visage d’unité politique pour affronter les batailles électorales à venir et pour construire, aux côtés de Boni YAYI, le département des Collines et tout le Bénin. C’est tout simplement le bilan de la tournée politique du ministre Benoît Dègla, le samedi 03 et le dimanche 04 septembre derniers. Personne ne voulait se faire compter l’événement. Et chacun y a mis du sien pour que toutes les dissidences prennent fin et que FCBE soit la seule force politique de la mouvance présidentielle dans les collines. Toute la classe politique s’est donc donné rendez-vous pour accompagner les Collines dans leur volonté d’unité. L’exemple peut venir de cette région du pays et inspirer d’autres localités, dans la perspective des prochaines batailles eléctorales. Ainsi, on pouvait noter la présence du premier ministre, Pascal Irénée Koupaki à la messe d’action de grâce, du ministre d’Etat Issifou Kogui N’douro qui a représenté le Chef de l’Etat au meeting de Ouessè, des ministres de la Culture, Valentin Djènontin, de l’enseignement maternel, Eric N’dah et d’une dizaine de député, de l’intendant du palais et des directeurs de société.

L’apothéose à Ouessè Ouessè aura été l’apothéose, le clou des manifestations. A 8h30 très exactement, a débuté à la paroisse Saint Joseph de Ouessè, une messe d’action de grâce demandée par le ministre Dègla avec la participation de toute la classe politique des collines. Merci à Dieu pour ses bienfaits pour le ministre et tout le département des collines, merci à Dieu pour le Bénin et pour le Chef de l’Etat, mais aussi prière pour toute la Nation et pour le succès du deuxième quinquennat du docteur Boni YAYI. C’est en substance le message à retenir de cette messe qui a mobilisé une grande foule au point de justifier le déplacement du Recteur de la Grotte mariale de Dassa, le prêtre célébrant. Il a mis l’accent sur l’amour de Dieu, l’amour du prochain dont cette manifestation était parfaite une illustration. Vers midi, comme dans une procession, la foule ayant à sa tête Benoît Assouan DEGLA et ses invités de marque, s’est ébranlée au stade de Ouessè. Plusieurs allocutions ont été prononcées, ponctuées d’animation pour valoriser les potentialités culturelles de la région. A l’unisson, les remerciements ont été adressés au Chef de l’Etat et aux populations qui ont massivement adhéré à sa vision. La dixième circonscription électorale (Glazoué, Savè et Ouessè) est sortie de ce meeting unie et renforcée.

 

L’unité politique, préalable au développement Le ministre Benoît Assouan Dègla a résumé en personne la problématique de développement dans les Collines. La division politique des Collines est un frein à son développement. Il est revenu sur comment l’unité politique a permis au département de contribuer efficacement à faire élire Boni YAYI dès le premier tour. Malheureusement, cette entente a volé en éclats dès les législatives et le résultat est que les collines, surtout la dixième circonscription électorale a perdu deux députés. Tirant leçon de cette situation, Benoît Dègla et toute la classe politique de la région ont décidé de mettre fin à cette situation à travers un engagement solennel pris devant les rois et les populations. « C’est à ce prix que les filles et les fils de la localité pourront conjuguer leurs efforts pour développer la zone », a indiqué le ministre. Il sera relayé dans sa conviction par le député Félicien Chabi qui a invité les leaders politiques à taire les querelles d’intérêts personnels pour penser à la communauté. L’honorable Chabi Sika a tenu à rendre un hommage mérité au ministre Dègla qu’il a qualifié de « soutien sûr » pour le Chef de l’Etat. Denis Oba Chabi, Grégoire Laourou, Christine Gbédji, le Dg ONS qui a présidé le Comité d’Organisation, sans oublier les différents maires et leaders politiques de la zone ont tous exprimé leur joie de voir un nouveau jour se lever sur les collines à travers cette initiative de réconciliation. « Parler d’une même voix, c’est la condition sine qua non pour poser les vrais problèmes de développement et y trouver des solutions », dira le secrétaire général du gouvernement qui a donné l’exemple du balai qui est un ensemble de brindilles. Seule, la brindille ne vaut rien. Du fait de leur nombre et de leur unité, ces brindilles deviennent si fortes qu’elles arrivent à nettoyer les ordures tout comme l’unité politique permet de nettoyer la pauvreté de la zone.

La confirmation à Savè La ville de Savè s’est parée de ses plus beaux atours pour recevoir ses fils sortis de la division politique. Et comme en de pareilles circonstances, les enfants prodiges étaient à l’honneur. Amos Elègbè, conseiller spécial du Chef de l’Etat aux affaires politiques, était le parrain de circonstance. Tous les camps de la majorité présidentielle se sont retrouvés pour sceller la réconciliation. Avec un ton sincère et un engagement devant les populations et les autorités morales, ils ont tourné la page de la division. Unanimement, ils ont demandé à la population de ne donner son soutien qu’à FCBE car, comme l’a dit Benoît Assouan Dègla, il n’y a pas deux Yayi Boni et donc il ne saurait avoir deux listes se réclamant de Yayi Boni. Après Savé, la délégation s’est ébranlée vers Kaboua pour constater que cet arrondissement est totalement uni derrière Boni YAYI comme un seul homme.

 

Benoît Assouan Dègla fait Dah Amondé C’est devant une foule de plus de 10 000 personnes que Benoit Assouan Dègla a été fait Dah Amondé, titre qui lui confère l’onction de diriger la famille et de siéger parmi les notables et dignitaires de Ouessè. Cette intronisation est unanimement saluée comme un couronnement mérité pour les nombreux services rendus à sa communauté. De même, le ministre a reçu beaucoup de témoignages sur la force de son engagement aux côtés du Chef de l’Etat et l’image d’un ministre du système et du peuple qu’il incarne.

 

Arsène AMETOYONA

Par Le Quotidien Aube Nouvelle

 

 

 

Glazoué, Savè, Kaboua et Ouessè ont vécu un week-end politique des plus mémorables à travers des manifestations de remerciement du ministre Benoit Assouan Dègla et de toute la classe politique départementale aussi bien au Chef de l’Etat pour avoir promu ce militant de tous les combats, mais aussi aux populations qui apparaissent, selon les résultats de la présidentielle de 2011, comme le premier soutien électoral de Boni YAYI. Au-delà des remerciements, c’est l’unité politique des Collines derrière Boni YAYI impulsée et réussie Benoit Dègla qui aura marqué tous les esprits.

Tag(s) : #Politique Béninoise