Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Journal L'Enquêteur

 

26/05/2014

 


BENIN : Un coiffeur nommé ambassadeur du Bénin aux Etats-Unis

 


(Yayi veut le juge Angelo Houssou à Cotonou mort ou vivant !)

 

Depuis un certain temps, on apprend sur les chaines de télévisions nationales que le Bénin a un nouvel ambassadeur près des Etats-Unis d’Amérique. Mais suite à nos investigations, il s’est avéré qu’il s’agit d’un canular. Et pour preuve…


Le nouvel ambassadeur plénipotentiaire du Bénin près les Etats-Unis d’Amérique est un coiffeur. C’est ce que l’on peut retenir jusqu’ici des recoupements des sources proches de ce dernier. On apprend que l’aventurier devenu ambassadeur par le fait de Yayi serait sorti du Bénin à pieds il y a une dizaine d’années. Et qu’il aurait atterri au pays d’Obama avec de faux papiers usurpés à un guinéen. Arrivé sur place dans le pays des rêves, il ouvre un salon de coiffure pour collectionner les petits dollars et les ‘’cent’’. Après quelques années d’exercice du métier, il ouvre alors deux autres salons dans les banlieues de la ville de Washington. Il était là dans son coin quand les déboires de Yayi ont commencé jusqu’à la fuite puis l’installation du juge Angelo Houssou aux USA. A l’arrivée du juge sur le territoire Américain, Yayi a essayé d’obtenir son refoulement par tous les moyens légaux. Mais puisqu’il n’y avait pas de preuves évidentes que le jeune juge est un danger pour la sécurité des Etats-Unis, l’extradition demandée par Yayi n’a pu aboutir jusqu’ici. Et même s’il y avait une décision de justice qui condamne le juge béninois à Cotonou, les américains devront s’assurer que dans le pays qui requiert son extradition, les droits de l’homme sont respectés à la lettre. Et même pour donner le quitus d’extradition, le congrès devrait être saisi. Rien alors gagné à l’avance dans ce dossier. C’est donc à la recherche de solution à l’équation Angelo Houssou, que Yayi a été conseillé par un ancien ambassadeur du régime Kérékou. Ce dernier recommande alors le fameux nom. Selon l’ancien diplomate, l’ancien coiffeur qui prospère désormais dans les affaires à Washington est surplace depuis des décennies. Il connait donc bien le système américain et les procédures. Et puisqu’un salon de coiffure est un lieu de rencontres par excellence, il a quelques contacts à la Maison Blanche (où il vient même d’être reçu par Barack Obama) et au Congrès. C’étaient là les propos de l’ancien ambassadeur aux oreilles de Yayi.

Et pour en avoir les preuves, s’en convaincre, Yayi s’était rendu aux Etats-Unis pour aller régler un problème de financement. Coincé dans les dédales de l’administration américaine, il fit appel au fameux O. A. Ce dernier confia Yayi à ses entrées à la Maison Blanche. En un temps record, Boni Yayi trouve satisfaction. C’est là que, Yayi s’est rendu compte que pour assouvir sa soif de voir le juge Angelo Houssou ligoté au Bénin, le coiffeur pourra faire l’affaire. Arrivé à Cotonou, Yayi nomme alors le professionnel de la tondeuse et de la lame comme Ambassadeur Plénipotentiaire du Bénin à Washington. Ce qui veut dire que c’est le coiffeur devenu ambassadeur qui coiffe(le siège) celui de New York qui est pourtant un diplomate de carrière. C’est d’ailleurs cette nomination à polémique qui a provoqué des tensions au Ministère des Affaires Etrangères. Mais les jérémiades des diplomates ne n’émeuvent guère Yayi. Il veut un résultat de son coiffeur d’ambassadeur, l’extradition légale ou illégale du juge Angelo Houssou sur Cotonou. Car le nouvel ambassadeur à des connections dans tous les milieux. S’il n’arrive pas à obtenir de façon légale, le renvoi du juge des non-lieux au Bénin, il détient un carnet d’adresse bien fourni qui pourra lui permettre d’exécuter cette mission de toutes les autres manières que l’on lui recommandera. Jusqu’où sont-ils prèts à foncer ? L’avenir nous le dira.


Encadré

Dans quelques jours, on vous dira que cet ambassadeur est bardé de diplômes en management des marchés, de gestion des affaires, de ceci ou de cela. Mais en réalité, le nouvel ambassadeur du Bénin à Washington n’a ni le Baccalauréat ni autres diplômes de l’Enseignement supérieur. Donc tout document exhibé serait du faux. 


James Gbakou

 

 

  
  
Tag(s) : #Politique Béninoise