Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

14-07-2010

 

Vers le report des festivités du 1er août à Porto-Novo

 

Écrit par Edgard ZINSOU

 

Assurés que la course contre la montre entamée par les entrepreneurs est perdue à l’avance, les sages de la ville réclament le report des festivités au 4 décembre 2010.A l’allure où vont les travaux de réhabilitation, il n’est pas évident que Porto-Novo termine sa toilette pour la grand-messe qui sera dite le 1er août prochain. Assurés que la course contre la montre entamée par les entrepreneurs est perdue à l’avance, les sages de la ville réclament le report des festivités au 4 décembre 2010.

 

Cette année, c’est à Porto-Novo, la capitale que seront célébrées les festivités du 1er août. Pour ce faire, le gouvernement a décidé d’engager de grands travaux pour que la fête se célèbre dans une capitale embellie comme ce fut le cas à Lokossa tout récemment.

 

Visiblement, les travaux patinent malgré tout le dynamisme du conseil communal et du gouvernement. Les multiples descentes du président de la République sur les différents chantiers ouverts dans la capitale n’ont pas pour autant fait accélérer l’exécution des travaux. A en croire une évaluation faite à quelques jours de la commémoration du 1er août, à peine 60% des travaux ont été réalisés. D’ailleurs les conditions dans lesquelles les travaux sont exécutés n’inspirent guère confiance. Le reste de travaux risque d’être bâclé vu l’allure qui leur est donnée et la course contre la montre qui leur est imprimée. Ce qui laisse sceptique toute une population qui serait pourtant heureuse de marquer d’une pierre blanche l’événement. La désolation a également gagné le rang des sages de la ville qui, après une mûre et profonde analyse de la situation, ont proposé que la célébration du 1er août 2010 soit sobre et qu’elle consiste en des dépôts de gerbe de fleurs aux monuments aux mort en attendant la célébration proprement dite du cinquantenaire le 4 décembre afin de donner à l‘événement tout son caractère solennel.

 

Pourquoi le 4 décembre ?

 

Le 4 décembre 1958 est la date de la proclamation de la République du Dahomey, date de naissance du Dahomey pendant que le 1er août 1960 peut être considéré comme sa date de baptême. Mais au-delà, le 1er août se situant en pleine saison des pluies, Porto-Novo n’en sera pas épargnée. Ce qui pourrait perturber les cérémonies. Il serait alors dommage qu’une telle solennité se célèbre dans ces conditions, même si des dispositions adéquates nationales sont prises. On n’est jamais à l’abri des caprices du temps. En dehors du fait que la commémoration se situera après la saison des pluies, elle permettra, aux dires des sages, d’inviter les 77 maires du Bénin et les 6 préfets. Pour le comité des sages de Porto-Novo, la sagesse recommande de prendre le temps nécessaire pour réussir la fête du cinquantenaire avec éclat. De même, les sages espèrent que ce délai permettrait aux entrepreneurs de mettre les dernières touches aux travaux de l’hôtel de classe internationale dont la première pierre a été posée depuis des années par le chef de l’Etat.

 

Les diplomates seront ainsi assurés d’être hébergés dans de bonnes conditions pendant la commémoration. Ce cri de cœur des sages de Porto-Novo, s’il était entendu, permettra au Bénin de célébrer ses noces d’or dans la joie d’une capitale réhabilitée.

 

Edgard ZINSOU



 

Tag(s) : #Politique Béninoise