Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

BENIN: Voici ce que coûtent les travailleurs et les politiciens au budget national


 

 

Secrétariat Exécutif National (SEN)                                              Cotonou, le 25 Juillet 2013      

 

 

PUBLICATION DE L’ETUDE SUR LES EVOLUTIONS DE LA MASSE SALARIALE AU BENIN DE 2008 A 2013

……

Monsieur le Représentant du Premier Ministre, Président de la grande commission de négociation Gouvernement et Confédérations Syndicales;

Monsieur le Représentant du Ministre du Travail et de la Fonction Publique;

Monsieur le Représentant Résident de la CNV Internationaal au BENIN;

Camarades Secrétaires Généraux des Confédérations et Centrales Syndicales du Bénin;

Camarades membres du SEN de la CGTB;

Camarades Secrétaires Généraux de la FESYNSEN et de la FSSP de la CGTB;

Mesdames et Messieurs les journalistes;

 

Je voudrais vous remercier de distraire une partie de votre précieux temps pour assister à la publication officielle de notre étude sur le taux de consommation des ressources nationales par les travailleurs, notamment de l’administration publique.

Un grand merci aux femmes et hommes des médias pour avoir accepté nous aider à informer le largement possible le peuple béninois.

Mesdames et Messieurs

Lors des différentes rencontres de négociations entre les différents Gouvernements et les Représentants des Travailleurs, les meilleurs arguments qu’utilisent les Ministres pour refuser de satisfaire les revendications des travailleurs notamment de l’administration publique sont que «les salaires constituent plus de 45% des ressources nationales, donc un goulot d’étranglement qui consomme toutes les ressources du pays pour l’empêcher de se développer et que ce taux de plus de 45% est largement au-dessus de ceux de la zone UEMOA». Alors, on fait croire au public que les autorités béninoises sont assez laxistes du fait qu’elles n’appliquent pas les normes de la zone.

Ainsi les travailleurs, principaux acteurs de la production de richesse au Bénin, sont souvent ridiculisés et voués aux gémonies comme de vulgaires budgétivores.

Mais les représentants de la CGTB ont toujours clamé haut et fort que les chiffres du Gouvernement sont très erronés et sèment de confusion et par conséquent, ils ont toujours marqué leurs étonnements sur les chiffres du Gouvernement. C’est ce qui a amené les responsables de la CGTB à initier une étude sur la question, étude réalisée par un consultant indépendant mais qui connaît très la maison. Nous vous en livrons quelques points saillants des résultats obtenus aujourd’hui.

 

Tableau2: Evolution de la masse salariale de personnel civil et militaire sur les

                   recettes fiscales de 2008 à 2012.

 

 

ANNEES

 

 

 

MASSE SALARIALE

 

 

 

 

RECETTES  FISCALES

  %  masse salariale sur recettes fiscales    

 

2008

 

104 908 256 495

 

534  757 000 000

 

19,61%

 

2009

 

133 257 253 425

 

615  000 000 000

 

21,66%

 

2010

 

156 572 216 744 

 

663  900 000 000

 

23,58%

 

2011

 

164 743 691 978

 

617  800 000 000

 

26,66%

 

2012

 

134 922 399 629

 

 

 631 400 000 000

 

21,36%

SOURCE : SIGFIF/DGB

 

Tableau2 : Evolution de la masse salariale (tout compris) du personnel civil,

                   militaire et politique sur les recettes fiscales de 2008 à 2012.

ANNEES

MASSE SALARIALE

RECETTES

FISCALES

%

2008

182 438 000 000

534  757 000 000

34,11

2009

225 853 000 000

615  000 000 000

36,72

2010

238 656 000 000

663  900 000 000

35,64

2011

253 154 000 000

617  800 000 000

40,97

2012

279 000 000 000

613 400 000 000

45,48

 

 

 

Tableau déductible et comparatif du taux de la masse salariale sur les recettes propres nationales

Années

  Pourcentage masse salariale sur recettes fiscales par les personnels civiles et militaires   

Pourcentage global de masse  salariale des personnels civile, militaire et politique sur recettes fiscales

Différence

(Salaire politique ?)

2008

 

19,61%

34,11%

+14,5%

2009

 

21,66%

36,72%

+15,06%

2010

 

23,58%

35,64%

+12,06%

2011

 

26,66%

40,97%

+14,31%

2012

 

21,36%

45,48%

+24,12%

 

Jugez-en vous-mêmes

Ce qui est sûr, c’est que ce dernier tableau  confirme le fait que la consommation des recettes nationales par les travailleurs n’a jamais dépassé les 27% depuis 2008. Ceci donne raison à la CGTB que ses chiffres sont erronés. Alors le Gouvernement est obligé de chercher aujourd’hui d’autres arguments pour se défendre.

 

Pascal TODJINOU

 

SG/CGTB

Tag(s) : #Politique Béninoise

Partager cet article

Repost 0