Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

09 juillet 2010

 

Menaces de mort et autres intimidations des ouvriers du changement :

 

Yayi détache ses ‘’chiens’’ aux trousses de Benoît Illassa

 

Encore quelques mois et le pouvoir du changement va rendre le tablier. Il cèdera la place à d’autres forces politiques ; comme SOGLO en avait fait pour KEKEKOU et  KEREKOU pour Yayi. Le peuple entend sanctionner de manière assez sévère ce système qui excelle dans les intimidations, l’improvisation , le régionalisme, le sectarisme et autres vices auxquels les béninois n’ont jamais été habitués par le passé . Ces pratiques qui nous font revivre les anciennes périodes de la pensée unique. Quand le pouvoir saoule, on perd la raison, la peur de se retrouver au bas de l’échelle conduit le Docteur Président et ses sbires à des extrémités qui inquiètent plus d’un. Dans un passé plus ou moins récent, c’était les têtes des éminences politiques du pays qui étaient mises à prix. De Maître ADRIEN HOUNGBEDJI en passant par Lazare Maurice SEHOUETO, Issa Salifou Saley et autres ; tous avaient été et continuent d’être la cible à abattre de ce système dit du changement qui n’a peur de rien et ne recule devant rien. Cette bande de parvenus politiques aux parcours douteux font feu de tout bois pour mettre fin à la vie de tous ceux qui tenteraient de critiquer la gestion de leur unique et seul quinquennat ; une gestion pourtant connue de tous : la catastrophe au sens propre du mot. Cette pagaille du roi Yayi devrait se passer de tout commentaire. Celui qui tente d’en parler subit les aboiements de ces charognards qui ont même commencé par aboyer aux visages découverts ; car se sentant couverts par une justice qui obéit depuis un certain moment aux ordres du roi. Ils agissent en toute impunité. C’est ça le Bénin d’aujourd’hui, c’est ça le changement de Yayi et de ses hommes. C’est de ces maux  qu’est  justement  victime aujourd’hui, le démocrate, l’épris de paix, l’honnête citoyen Benoît Illassa, pour ses analyses politiques et ses prises de positions souvent hostiles au système de tyran installé au Bénin depuis 4 ans. Les menaces de toutes sortes dont est victime notre compatriote Bénoit illassa s’aggravent et s’accentuent. Véritablement, sa vie se trouve menacée.

Depuis qu’il a annoncé sur la page d’accueil de son blog, son candidat pour 2O11, les chiens venimeux et non vaccinés du changement ont repris de plus bel leur job. Ils tiennent à injecter leur venin dans le sang pur de Bénoit illassa. Leur unique objectif : réduire Bénoit illassa au silence ou, au besoin, lui ôter la vie. Cette mauvaise intention de plus en plus grandissante inquiète sérieusement et il urge que les partenaires techniques au développement réagissent le plus tôt possible pour casser leur ardeur. Car, on sait quand ça commence mais on ne sait pas quand ça finit.

 

Ilarion KINGNON

DP - Défi-Infos






Tag(s) : #EDITORIAL

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :