Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ces toutous du matou blanc qui travaillent contre l’Afrique afin de mourir sur le trône

  

  

  

16 septembre 2011

  

 

Ne pleurez pas. Il n’est pas encore mort. Même s’il en a l’air. Ce n’est qu’un titre équivoque pour un vieillard aux manières équivoques, nuisibles, toxiques pour l’Afrique nouvelle et le Sénégal.

Ça y est. Vous me comprenez mieux maintenant. Alors je vous invite dans cet Article 89ème de la Révolution Permanente, à nous pencher sur cette vieille plaie qui commence à ronger les fondamentaux du Sénégal et infester la dignité de l’Afrique.

 

Le Wade dont j’attends l’enterrement se décline sous divers traits.

 

Il y a le Wade corrompu, jouant les mécènes au service de l’Imposteur d’Abidjan. Entremetteur financier, jouant les vieillards sans vergogne, ce Wade là a parrainé des réunions de cabbales mafieuses pour financer les actions pour la destruction de la Côte d’Ivoire. Je ne lui en veux pas. Mais ce Wade là doit être enterré pour le bien de tous.

 

L’autre Wade dont j’attends l’enterrement, c’est aussi et surtout ce vieillard qui, à 85 ans révolus, reste convaincu qu’il incarne l’avenir des Jeunes sénégalais pour les 50 années à venir. Caprice de vieil homme déglingué ou conviction raisonnable, ce Wade qui ne peut sans aucun doute, être autre chose qu’un vecteur de sous-développement, a fini par me convaincre qu’il est devenu un colis gênant pour toute une Nation.

 

Naturellement, il y a le Wade qui cherche à charmer l’Occident, qui affolé par un appauvrissement inévitable, se sert de brigands et de renégats pour asseoir une nouvelle domination de vol et de pillage sur l’Afrique. Ce Wade qui pue l’égoïsme, l’affairisme, l’opportunisme éhonté pour l’âge qu’il traîne, ne mérite même plus le bonjour en Ouolof. Parce qu’il n’a rien d’un sage africain, rien d’un arrière grand père qui rêvent un avenir meilleur pour les nombreuses générations qui sont venues après sa naissance, rien, il n’a rien de l’humanisme qui caractérise l’Africain. Alors ce Wade fou de prestige, se prenant pour un lion fort dont le rugissement fait trembler tout le Sénégal, doit être ramené à sa juste valeur puis enterré sans cérémonie. Car en fait, il n’est rien d’autre qu’un égoïste sans manières, rien d’autre qu’un orgueilleux ivre de pouvoir.

 

Et enfin cet autre Wade qui fait honte à tout un Continent. Il s’agit là de l’intellectuel déchu par des errements diplomatiques indignes, de l’Universitaire sans vision nationaliste ni panafricaniste, complice de massacres de civils, d’enfants, de femmes, de filles en Libye, en Côte d’Ivoire et bientôt ailleurs en Afrique, tout simplement parce qu’il résume l’histoire de l’Afrique à l’élaboration de laquelle il est associé, à une affaire de loyauté à l’homme Blanc même dans ses entreprises les plus racistes et les plus méprisantes contre l’Afrique.

 

Alors j’impatiente qu’on me dise la période dans laquelle vont être enterrés, ces Wade nocifs à la Révolution africaine qui reste une Révolution contre le Colon Blanc et non contre les économies émergentes d’Afrique.

 

Car Sénégal, celui en qui tu as cru pour avoir insisté auprès de toi durant des décennies aux fins de lui confier le destin du Sénégal, est en train de travailler contre l’Afrique, juste pour qu’il obtienne l’appui du Colon Blanc ; parce qu’il est hanté par un fantasme fou de mourir au pouvoir et de créer une monarchie des Wade comme il existe une Monarchie des Eyadéma au Togo, une Monarchie des Bongo au Gabon, une presque Monarchie des Kabila en RD Congo.

C’est pourquoi je te suggère Sénégal, que l’année 2012 soit celle de l’enterrement de ce colis gênant qui va finir par ternir ton image que Léopold Sédar Senghor et ses camarades du Rassemblement Démocratique Africain RDA) et de la Négritude, ont aidé à bâtir aux côtés d’un peuple historiquement nationaliste et panafricaniste. La Révolution Permanente te tend la main, Sénégal. Pour l’Afrique ! Et pour le Sénégal !

 

A très bientôt.

 

 

Hassane Magued

Lu sur camerounvoice

 



 
 
 
Tag(s) : #Politique Africaine

Partager cet article

Repost 0