Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Gabon: un prêtre raciste chassé par ses paroissiens
  
  
Il aurait traité ses fidèles de « nègres » et de « singe »
  
  
 

 

 
Le père Patrick Duverger de la Fraternité Saint Pie X d’Akébé-Ville, dans le 3e arrondissement de Libreville, a eu une mauvaise surprise ce dimanche en se rendant à l’église. Les fidèles avaient barricadé l’entrée du lieu de culte pour manifester leur colère contre l’homme de Dieu qui les aurait traités de « pauvres nègres » et de « singe ».
 

Les fidèles de la Fraternité Saint Pie X d’Akébé-Ville ne veulent plus voir le père Patrick Duverger qui les traite régulièrement de « pauvres nègres » et de « singe ». Ils lui ont interdit l’accès à l’église ce dimanche, selon le quotidien Gabon Matin qui a rapporté les faits.

« Les fidèles de cette église, qui est implantée au Gabon depuis 25 ans, ont décidé hier, à Libreville de chasser ce prêtre en raison de sa propension au racisme. Pour ces fidèles, le père Patrick brille part un racisme invétéré à leur égard depuis qu’il a été affecté dans cette congrégation. Selon eux, à chaque messe, ce prêtre profère à leur encontre des propos qui frisent le racisme en les traitant notamment de nègres et de singe », rapporte le journal.

 

Les prêtres catholiques défraient la chronique

 

Selon les ses paroissiens, le père Patrick, qui a été affecté dans cette église grâce à son frère ainé, Loïc Duverger, chef du district, ne s’occuperait nullement de leur santé spirituelle. « Il se préoccupe uniquement des nantis de cette chapelle qui lui donnerait de l’argent à volonté. »

 

Face aux multiples plaintes des chrétiens, un autre prélat, le père Nicolas Pinaud avait été envoyé dans leur chapelle. Mais les frères Duverger se seraient employés à faire affecter ailleurs ce prêtre aimé des fidèles pour son humanisme, au grand dam des « brebis » qui refusent aujourd’hui de se faire conduire par un prêtre raciste.

 

L’Eglise catholique du Gabon est à son deuxième scandale depuis le début de cette année. Il y a quelques mois, le père Apollinaire de l’église Saint-Joseph-de Lalala avait été mis en cause dans une histoire de mœurs. Il aurait engrossé une fillette de 15 ans et a « porté plainte contre une ancienne concubine pour escroquerie ».

 

Afrik.com



 
 
 
Tag(s) : #Actualités Africaines

Partager cet article

Repost 0