Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

FEDERATION INTERNATIONALE DES JOURNALISTES
 
21 FEVRIER 2013
 
COMMUNIQUE DE PRESSE
 
 
La FIJ dénonce une loi liberticide contre les médias au Togo
 
La Fédération Internationale des Journalistes (FIJ) a aujourd’hui vivement dénoncé le vote d’une loi liberticide sur la presse au Togo. La nouvelle loi érige la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC) en un organe juridictionnel avec des pouvoirs de sanction allant jusqu’au retrait d’une autorisation d’exploitation à un organe de presse.
 
« Cette modification est liberticide, du moment qu’elle étend les pouvoirs de la HAAC qui peut désormais suspendre provisoirement ou définitivement un média, sans saisir au préalable la justice. C’est un recul extraordinaire que nous dénonçons », a déclaré Gabriel Baglo, directeur Afrique de la FIJ. 
 
Selon l’Union des Journalistes Indépendants du Togo (UJIT), affilié à la FIJ, l’Assemblée Nationale a voté mardi 19 février 2013, la modification de certaines dispositions de la loi organique créant la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC). Le texte voté renforce la HAAC en un organe juridictionnel avec des pouvoirs de sanction. 
 
La FIJ rejoint les organisations de défense de la liberté de la presse pour dénoncer les pouvoirs exorbitants dont le nouveau texte de loi investit la HAAC violant l’article 26 de la Constitution du Togo qui dit que « la presse ne peut être assujettie à l’autorisation préalable, au cautionnement, à la censure ou à d’autres entraves. L’interdiction de publication de toute publication ne peut être prononcée qu’en vertu d’une décision de justice ». 
« Nous nous indignons de cette modification de la loi qui est intervenue sans une consultation préalable avec les organisations professionnelles, dans les mêmes conditions qu’en 2009. », a déclaré Crédo Tetteh, secrétaire général de l’UJIT.
 
La FIJ appelle les autorités togolaises à retirer cette modification et à entreprendre des consultations avec les acteurs de la presse en vue de rétablir les dispositions de la loi respectant les normes internationales.
 
Pour plus d’information, veuillez contacter la FIJ au : + 221 33 867 95 86
La FIJ représente plus de 600.000 journalistes dans l134 pays du monde
 

International Federation of Journalists

Africa Regional Office, 3rd Floor, Immeuble Seynabou, Sacré Cœur 3

BP 64257, Dakar Senegal

Tel: +221- 33 867 95 86/87; Fax: +221- 338270250

E-mail: ifjafrique@ifjafrique.org

Tag(s) : #Politique Africaine

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :