Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 Paroles de femmes : Pourquoi je l’ai trompé ?

 

Yahoo! Pour Elles mar. 8 janv. 2013

 

La fidélité est pour beaucoup une valeur primordiale du couple. Pourtant, il arrive que pour une raison ou une autre, on ne tienne pas cet engagement. Bonnes ou mauvaises, les raisons existent et nous appartiennent intimement.

 

Nos lectrices témoignent.

   

J’avais besoin de me sentir belle à nouveau

 

« Mon copain n’est pas très… tendre. Il me critique beaucoup, me dit que je dois perdre du poids constamment. Je perdais confiance en moi. Et puis un jour un client a commencé à me draguer à l’agence où je travaille. Je me suis sentie désirée, belle. J’ai succombé à la tentation parce que je voulais ressentir qu’on pouvait me désirer telle que j’étais, j’avais besoin de retrouver mon pouvoir de séduire », Marie, 29 ans.

 

J’ai des besoins dont je n’ose pas parler avec mon copain

 

« Je suis amoureuse, et mon petit-ami est quelqu’un de bien, gentil, attentionné. Mais il n’est pas porté sur le sexe. Avec lui les câlins sont rares, et j’ai peur de passer pour une nymphomane si je lui saute dessus sans arrêt. Alors il m’arrive d’avoir des aventures, c’est purement sexuel, rien de relationnel. C’est comme ça que j’ai trouvé mon équilibre pour le moment, même si je sais que ça ne pourra pas durer éternellement », Géraldine, 31 ans.

 

Je ne sais pas me retenir

 

« Comment se résoudre à faire l’amour à un seul garçon alors qu’il y a des beaux mecs partout ? Franchement, je me moque de ce que les gens pensent, je m’amuse, je suis jeune. Je me poserai plus tard ! Mon petit copain sait que je suis plutôt volage, et je pense qu’il ne se prive pas non plus ! Tant que tout est clair, j’en profite », Amandine, 25 ans.

 

Je voulais réaliser un fantasme

 

« J’ai essayé plusieurs fois de dire à mon ami que j’avais envie d’essayer des choses plus fantaisistes au lit, mais je n’ai jamais réussi à le lui demander. Sur un site internet, j’ai fait la connaissance d’un garçon branché par les jeux de soumission et de domination. Nous nous voyons régulièrement pour pratiquer des scénarios. C’est une bulle, une partie de mon jardin secret, et je tiens à ce que ça le reste finalement. Je ne sais pas comment je pourrais gérer cela si je le pratiquais dans mon couple », Claire, 33 ans.

 

Je me sentais seule

 

« Mon petit-ami travail beaucoup, et quand il est là il est fatigué, stressé, par vraiment préoccupé par moi. Je ne me résigne pas à le quitter pour autant, nous avons un appartement, des projets. Au fil du temps, la solitude est devenue plus grande. Je l’ai comblée comme j’ai pu… Je l’ai trompé, c’est vrai, je ne suis pas fière. Mais je ne savais plus quoi faire, j’avais besoin de sentir que j’existais pour quelqu’un», Tania, 37 ans.

 

J’avais besoin d’un électrochoc

 

« Comment savoir si vous êtes avec le bon ? Je me posais sans arrêt la question de savoir si j’avais raison de rester avec lui. Un soir en boîte, j’ai flirté avec un autre garçon et je suis allé chez lui ensuite. Nous avons passé la nuit ensemble. Au réveil, je me suis sentie très mal, j’ai compris que j’avais fait une erreur, que j’étais bel et bien amoureuse. Je n’en ai jamais parlé à mon copain, mais cette incartade m’a permis de comprendre que c’était lui, l’homme de ma vie », Charlotte, 31ans.

 

Je ne voyais pas le mal

 

« Ce qui ne se sait pas ne peut pas faire de mal. Alors tant qu’on se protège et qu’on respecte l’autre, qu’est-ce que ça peut faire ? », Caroline, 24 ans.

 

J’ai perdu mes moyens

 

« J’étais en boîte avec des copines, j’ai bu, un garçon m’a chauffée, tout est allé assez vite. Au final, j’en garde un souvenir très triste. Je n’ai pas trouvé le courage d’en parler à mon copain, et je vis avec ça comme un poids mort sur la conscience. Je m’efforce de zapper ce qui s’est passé ce soir-là, c’est tout ce que je peux faire à présent »,Marjorie, 30 ans.

 

Je voulais me venger

 

« Il m’a trompée, alors je l’ai trompé parce que j’étais en colère et que je ne savais pas comment gérer ce sentiment. On s’est séparés peu de temps après. C’était vraiment très triste de terminer les choses comme ça… », Christèle, 28 ans.

 

J’avais besoin d’aller au bout de cette idée

 

« Je n’ai jamais pensé être ce genre de fille qui va voir ailleurs. Pour moi, le couple ça rime avec la fidélité, forcément. Mais j’avais besoin de le vivre, pour savoir, pour comprendre. Je suis allé voir ailleurs une fois, pour mettre à l’épreuve mes certitudes. Comme si le fait de rompre cet engagement m’aiderait à le comprendre. Aujourd’hui, je sais que je choisis la fidélité parce que je sais ce qu’elle représente, ce qu’elle implique. J’en ai compris le sens et la beauté », Sandra, 34 ans.

 

Source: http://fr.pourelles.yahoo.com/pourquoi-je-l-ai-tromp%c3%a9-103328868.html

 
Tag(s) : #ILS ONT DIT...

Partager cet article

Repost 0