Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

13/08/2014

 

 


BENIN – VIDEO - DOSSIER EPINE DORSALE : Les américains plébiscitent la vision du développement du Bénin par Samuel DOSSOU – AWORET

 



Par Benoît ILLASSA


 

« Mais, ajouta-t-il, je vous le dis en vérité, aucun prophète n’est bien reçu dans sa patrie ». Évangile de Luc (4, 24)

 


Monsieur Samuel DOSSOU – AWORET se bat depuis plusieurs années pour voir se réaliser son dossier phare (EPINE DORSALE) pour le développement du Bénin et la création des emplois pour la jeunesse béninoise. Alors qu’il a gagné un appel d’offre officiel, les autorités béninoises lui mettent les bâtons dans les roues depuis 2008.


Il est vrai que, très discret dans son propre pays alors qu’il est mondialement connu, ce pur produit de la diaspora béninoise fait l’objet d’un ostracisme au Bénin. Jamais la Télé-YAYI (ORTB) n’a consacré un petit reportage sur cet illustre fils du pays, ni sur cet important projet qu’il a conçu pour son pays après avoir fait fortune à l’étranger. C’est cette injustice que vient de réparer le célèbre réalisateur américain, Dennis WHOLEY.


Tout le monde sait que Boni YAYI fait la chasse aux investisseurs nationaux à cause de son complexe légendaire envers tous ceux qui réussissent sans son onction. On connaît le Nigérian Aliko DANGOTE et sa fortune. Samuel DOSSOU – AWORET fait partie de ces africains nationalistes qui pensent que le développement de l’Afrique doit être d’abord et avant tout l’œuvre des enfants d’Afrique. Au Nigéria, le message est reçu cinq sur cinq par les autorités de ce pays concernant Aliko DANGOTE. Au Bénin, les PPP (Partenariat Public Privé) sont restés à l’état des slogans et notre compatriote Samuel DOSSOU – AWORET en fait les frais à cause de la médiocrité des gouvernants béninois.


Boni YAYI qui a été toujours nommé dans ces précédentes fonctions méprise les compétences de la diaspora béninoise alors qu’elles sont valorisées dans d’autres pays. En effet, d’abord rejetée lors de la Conférence des ministres des Affaires Etrangères de l’Union Africaine à Tripoli (Libye) en décembre 2002, l’idée de « DIASPORA : Sixième Région de l’Afrique », défendue brillamment par le Président Abdoulaye WADE du Sénégal, a fini par triompher un mois plus tard lors du Sommet des Chefs d’Etat africains en février 2003 à Addis-Abeba !!!


Tant pis pour les brebis galeuses et autres thuriféraires de la diaspora qui ont vendu leur âme au diable et croient encore aux promesses fallacieuses du roi Boni 1er pour tromper notre vigilance. Au palais de la Marina, le président ne dispose pas d’un Conseiller Technique chargé de la diaspora. Mieux, alors que n’importe quel quidam foule le sol béninois est sûr d’être décoré par les médailles de la Nation, aucun béninois de la diaspora n’a jamais été décoré par le roi Boni 1er. Même pas Samuel DOSSOU – AWORET !!!


Dans ces conditions, pourquoi aller se faire humilier en quémandant des oboles aux P.T.F. (Partenaires Techniques et Financiers) alors que, à l’image de notre compatriote   Samuel DOSSOU – AWORET, beaucoup de béninois de la diaspora n’aspirent qu’à mettre leur expertise à la disposition de la patrie, notre patrie commune ???


Après avoir visionné cette vidéo, vous comprendrez les mesquineries des gouvernants béninois et vous saurez comment et pourquoi le « changement » a échoué. Pascal KOUPAKI peut sortir une centaine de livres d’ici à 2016, il ne trompera que les faibles en esprit. A ses infects livres bleus, je délivre un carton ROUGE !!! Chassé du gouvernement par la fenêtre, le Monsieur sans gêne des bonimenteurs tente de nous la jouer avec sa plaisanterie d’homme nouveau = conscience nouvelle. Or la conscience, c’est aussi se remettre en question et demander pardon au peuple qu’on a vassalisé et conduit à l’abattoir sous le fallacieux prétexte de la refondation qui ne pouvait prospérer faute de fondation. Alors, à notre écrivaillon nous disons, avec François Rabelais que :


« Science sans conscience n’est que ruine de l’âme » !!!

 

IB

 


Pour lire la vidéo, copiez le lien dans votre barre de tâche :

 


https://www.youtube.com/watch?v=1THxQwGUxM4

 

 


THIS IS AMERICA VISITS BENIN, Part I: Infrastructure & The Backbone Project



 

THIS IS AMERICA VISITS BENIN, Part I: Infrastructure & The Backbone Project
On this program Dennis Wholey is on location in the Republic of Benin in West Africa to learn about the importance of infrastructure to the country’s future. Through various interviews Dennis explores the Benin-Niger Backbone Project, which is a plan to develop crucial infrastructure that will transform Benin and its role within the region. Interviews include Samuel Dossou-Aworet, Founding Chairman and CEO of the Petrolin Group and promoter of the Benin-Niger Backbone Project. Additional interviews include people personally involved with the project and who see the great potential in Benin’s future.

 
 
  
  
Tag(s) : #Contribution de la Diaspora

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :