Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

25/10/2013
 

BENIN : Après avoir relancé l’UDBN, l’Honorable Claudine PRUDENCIO prête serment devant le Parlement Panafricain 

 
Les membres du Parlement Panafricain viennent d’accueillir dans leur rang l’Honorable Claudine Prudencio du Bénin. C’est à l’issue de la session ordinaire ouverte ce mardi 22 octobre 2013en Afrique du Sud . 
L’Honorable Claudine Afiavi Prudencio est installée officiellement dans ses fonctions au sein du Parlement Panafricain où elle a prêté serment en présence des 256 parlementaires venus de tous les Etats membres de l’Union Africaine.
Pour l’Honorable Claudine PRUDENCIO, les tâches à accomplir sont énormes. Au cours de son mandat au sein de cette institution panafricaine, la 1ère Secrétaire Parlementaire de l’Assemblée Nationale Béninoise compte mettre l’accent sur le développement de la diplomatie Parlementaire en vue d’accélérer le processus d’intégration entre les Etats membres de l’Union Africaine.
Selon elle, il s’agira de faire de cette institution le Tribune de tous les peuples Africains afin qu’ils soient plus impliqués dans les débats et les prises de décisions sur les problèmes et défis de l’Afrique. Dans ce cadre, elle compte œuvrer pour une harmonisation des législatures au plan social et économique etc...
 
 
Congrès extraordinaire : Claudine Prudencio relance l’Udbn 
 
21 octobre 2013 par richard 
 
L’Union pour le développement du Bénin nouveau (Udbn) a tenu un congrès extraordinaire le dimanche 20 octobre 2013 au palais des congrès à Cotonou. L’objectif est de mettre en place un nouveau bureau politique national et de réfléchir pour de nouveaux défis à relever. 
 
L’Udbn resserre ses rangs pour la conquête de nouveaux défis à relever. C’est le leitmotiv du congrès extraordinaire tenu par le parti hier, dimanche 20 octobre 2013, au palais des congrès à Cotonou. Présidente du comité préparatoire, fondatrice de l’Udbn, l’honorable Claudine Prudencio a précisé les contours des assises dans son allocution adressée aux militantes et militantes venus en majorité des localités de la 6è circonscription électorale du Bénin. « Vous avez été mis au courant de la lettre de démission du désormais ex président de l’Udbn, Monsieur Pascal Irénée Koupaki, à qui le congrès extraordinaire du 3 octobre 2010 avait confié les rênes de notre parti. Ce départ, dans sa forme et au regard du motif évoqué, a suscité en votre sein…incompréhension et mécontentement…Nous prenons bonne note de la démission. Il nous revient à présent de nous relever de ce malheureux épisode, souhaiter bon vent à l’ancien président et regarder l’avenir avec encore plus de détermination et d’abnégation. Car, bien des défis restent encore à relever. Et c’est sur ceux-là que nous devons concentrer nos forces et nos énergies. Nous devons nous mobiliser face aux prochaines échéances électorales », a souligné Mme Claudine Prudencio. C’était le lieu pour elle de repréciser l’appartenance de l’Udbn à la majorité présidentielle, membre de la coalition Fcbe. «A ce niveau, notre parti fait de son mieux pour faire entendre sa voix. Mais je dois reconnaître que ce n’est pas toujours facile, car des réflexes d’immobilisme prennent le pas sur la logique de l’action. Du coup, notre creuset apparaît aujourd’hui plus comme un conglomérat à réactions que comme une véritable machine à produire des idées, accompagner le Chef de l’Etat dans sa politique et donner l’espoir de lendemains radieux aux Béninois. Que peut-on bâtir de durable dans ces conditions ? », a regretté la fondatrice de l’Udbn.  Une situation qu’avait déjà regrettée le secrétaire général de l’alliance Fcbe. Selon M. Codjo Sodokin, l’alliance Fcbe est empêtrée dans l’inorganisation depuis la refondation en 2008 et n’est jamais arrivée à s’imposer véritablement comme l’aile marchante du pouvoir en place. «C’est le temps de la guerre de leadership qui sévit dans presque toutes les localités entre les divers responsables de notre organisation. Des luttes internes qui plombent les activités statutaires…Il s’en suit indéniablement des frustrations, des démotivations voire des départs… », a mentionné le secrétaire général de la coordination de l’alliance Fcbe. Etat de chose soutenu par le président de l’Assemblée nationale, président de l’Upd-Gamexu, Mathurin Coffi Nago. Alors, il demande à ce que chaque entité de l’alliance Fcbe fasse de même que l’Udbn en vue de la consolidation et la redynamisation de l’alliance Fcbe pour une meilleure gestion politique du pays. Quand au représentant du Prd, Wabi Fagbémi, il appelle tous les partis, quel que soit leur bord politique, à soutenir son parti dans son combat de la mise en œuvre du dialogue inclusif pour le développement de la nation commune. C’est aussi le souhait de la Renaissance du Bénin dont le porte-parole, Boniface Yèhouétomè, trouve que le combat de son parti est le même que celui de l’Udbn. Car, a-t-il indiqué, qui parle de Bénin nouveau parle aussi de « Renaissance » du Bénin. Plusieurs personnalités et chefs de partis comme l’honorable Valentin Aditi Houdé, Barnabé Dassigli,…ont honoré de leurs présences la cérémonie. Les différentes entités du parti, les jeunes, les femmes et la section de Sô Ava ont réaffirmé leur soutien à l’Udbn et à sa fondatrice. Après la cérémonie d’ouverture, le congrès a tenu ses travaux et a accouché de décisions et d’un nouveau bureau exécutif national.
 
«Nous restons au sein des Fcbe pour y combattre les forces négatives» 

En sa qualité de présidente nouvellement élue, l’honorable Claudine Prudencio a prononcé le mot de clôture du congrès de l’Udbn. En voici quelques extraits. «(…) Nous voici au terme de notre congrès extraordinaire. Plusieurs heures de travaux ont consacré cette grande instance de notre parti. Et pourtant j’observe dans vos regards la force et la vigueur pour continuer à travailler, à poursuivre les réflexions sur la mobilisation des militants, l’implantation nationale du parti et aussi sur les questions d’autonomisation des femmes, de chômage et de formation  adéquate  des jeunes, bref les questions de développement socio-économique et culturel de notre pays. J’en suis flattée et voudrais dire merci à vous tous (…) Vous avez voulu que notre parti reste dans la majorité présidentielle plurielle. Nous y restons malgré les coups bas, les intrigues, car comme mes feux parents dont je salue ici la mémoire me l’ont appris, le divorce n’est jamais la meilleure solution. Aussi ai-je compris que nul ne peut changer véritablement un système de l’extérieur après y avoir claqué la porte. Nous sommes donc dans l’alliance FCBE et nous y restons, mais restons vigilants pour sauvegarder nos intérêts quoi que cela coûte. Nous y restons pour y combattre les forces négatives, destructrices qui sont tapies dans cette alliance. Nous y restons pour exiger la réorganisation en profondeur de l’alliance pour sa consolidation, son unité dans l’intérêt supérieur du peuple béninois. (…) Nos travaux ont permis de faire le toilettage de nos textes fondamentaux à savoir les statuts et règlements Intérieur, d’analyser plusieurs questions de la vie politique de notre pays. Mais aussi, ils ont permis le renouvellement des instances du parti. Ainsi vous m’avez portée à la tête de parti. Je vous dis merci au nom de tous les militants que vous avez nommés aux différents postes électifs de notre parti et en mon nom propre. Nous voici maintenant au grand complet et prêt à nous jeter sur notre proie et à la dévorer (…) Le plus difficile commence pour nous dès à présent. Je sais compter sur votre leadership et votre capacité à agir vite et bien pour la conquête et l’exercice du pouvoir depuis les villages, quartiers de ville, arrondissement, mairie et assemblée nationale (…)»

Bureau exécutif national de l’Udbn

Présidente :  Claudine Afiavi Prudencio
Vices-Présidents: Roland Agossou, Lazare Gnonlonfin, Magloire Fèha, Ernestine Athanasso, Corneille Ahossi, Pierre Lisboa
Secrétaire Général :  Léon Adégnandjou
Secrétaire Général Adjoint à l’administration des structures verticales : Christine Zinsou, Irette Kodjogbé
Secrétaire Générale Adjoint à l’administration des structures verticales : Séraphin Adjovoyesso, Bertine Batcho
Secrétaire Général  adjoint à la Communication: Séverin Zohou, Imran Issifou, Romuald Alingo
Secrétaire Général adjoint  chargé de l’organisation et des artisans : Ginette Daïzo
Trésorière Générale : Damienne Prudencio
1er Trésorière Générale Adjointe : Philomène Ekpo
2ème  Trésorière Générale Adjointe : René Koto
Délégué aux affaires sociales et culturelles :  Olga Vigouroux
Délégué aux affaires touristiques : Antoinette Kabine, Chantal Tchiakpè
Délégués à la Jeunesse et à l’emploi des Jeunes : Septime Minavoa, Eric Déguénon
Délégué Nationale à la coordination Féminine : Anasthasie Maforikan, Flore Ogouchi
Conseiller Juridique : Abdon Déguénon
Conseillers politiques : Luc Zinsou, Dah Djimassè Vovovi, Denis Déguénon, Igor Ahignon, Gabriel Ahodi
Conseillers charges des cultes : El Hadj Tidjani
Siègent au Bureau Exécutif National
Les Présidents des institutions en tant que membres de l’Udbn
Les ministres Udbn en fonction
Les parlementaires Udbn en fonction
Les maires en fonction
Les Chefs d’Arrondissements en fonction
 
Dossier réalisé par Jean-Marie Sèdolo
 
 
Tag(s) : #Politique Béninoise