Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

26/07/2015

BENIN – SCOOP : YAYI et ses deux proches, Désiré et Clément, ont décidé de ruiner la campagne cotonnière 2015 – 2016 avec la complicité des pasteurs !!!

Par Benoît ILLASSA

C’est la dernière campagne cotonnière de l’ère YAYI avant de passer les manettes du pouvoir à son successeur le 06 avril 2016, soit dans quelques mois. C’est donc l’occasion rêvée par les ennemis de la République de flouer, pour une énième fois, les cotonculteurs à travers le juteux marché des intrants et des herbicides (cf., Le Matinal du 24 juillet 2015 « Campagne cotonnière 2015-2016 : Le gouvernement cache les chiffres »).

Comme dans le scandale des détournements de l’aide des Pays Bas (PPEA2), où deux opérateurs économiques, les sieurs Rémy CODO et Rock SARE NIERI, ont détourné plus de huit milliards de FCFA au nez et à la barbe du Trésor Public béninois, les sieurs Désiré et Clément, proches de Boni YAYI, utilisent les mêmes astuces dans le domaine des intrants et des herbicides destinés aux cotonculteurs.

Primo, ils ont réussi à placer leur homme de paille à la tête de la SONAPRA. Il s’agit de Jacob ISHOLA, pasteur de son état et officiant à la tête de la plus grande église évangélique de Parakou, ville dont il fut jadis un élu municipal FCBE.

Secundo, ces deux proches du Président ont créé des sociétés fictives et confié l’achat, l’importation et la vente des intrants et des herbicides à des pasteurs. Tout ce beau monde n’a aucune expérience dans le domaine cotonnier mais ils appartiennent à ce que Charles TOKO appelle les 4P de YAYI : Parents, Pasteurs et Palais du Président.

Ils sont aussi et surtout anti-TALON. Car, tous les béninois savent que depuis l’exil forcé de Patrice TALON, le coton béninois est dans la bérézina. « Ce qui préoccupe YAYI et qui motive sa confiance, ce n’est pas la compétence ou l’efficacité. C’est l’affirmation de l’engagement contre un homme : Patrice TALON ».

Comme l’avait écrit La Lettre du Continent (LC N°690 du 24.09.2014), « La filière coton est gérée par des opérateurs liés au Chef de l’Etat et peu au fait de cette production. Résultat : les chiffres font la culbute ». Et de poursuivre. « En début d’année, Thomas Boni YAYI s’était démultiplié pour annoncer une campagne cotonnière 2013-2014 historique. Le président béninois avait prédit une production oscillant entre 450.000 et 600.000 tonnes. On allait voir ce qu’on allait voir ! Achevée en août, cette campagne n’a pas excédé 280.000 tonnes dont 11.000 t sont de surcroît invendables après un mauvais stockage… ».

Tous les cotonculteurs connaissent désormais les noms de leurs bourreaux : Désiré et Clément avec la complicité du docteur-Président.

Pour éviter de connaître un scandale encore plus énorme que celui au ministère de Barthélémy KASSA, les députés doivent prendre leur responsabilité pour interroger le gouvernement sur la nature des activités des sieurs Désiré et Clément.

Prévenir vaut toujours mieux que guérir !!!

IB

BENIN – SCOOP : YAYI et ses deux proches, Désiré et Clément, ont décidé de ruiner la campagne cotonnière 2015 – 2016 avec la complicité des pasteurs !!!
Tag(s) : #Politique Béninoise

Partager cet article

Repost 0