Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mercredi 2 juin 2010

 

De la folie pour Abt à Paris le samedi dernier

 

 

C’est du jamais vu en France pour une candidature dans un pays africain. Avant mars 2006, les amis de l’actuel président béninois avaient eux aussi posé des actes. Les répercussions sont là éloquentes que, quand ça prend à Paris, ça marche toujours pour le bénéficiaire. Ce qui s’est passé samedi dernier tout juste derrière le stade de France, dans la salle Dock Eiffel Avenue 50 du président Wilson 93210 de la plaine Saint-Dénis a de quoi donner le vertige à Boni Yayi. La grande salle était devenue trop exigüe pour contenir les 3000 âmes ensorcelées par l’esprit Abt. Prévu pour fin juin, le concert Abt, espoir 2011 animé par Djackaut Music et Harmonic a été ramené plutôt le samedi dernier, période du sommet France-Afrique auquel Boni Yayi est convié. Les organisateurs, avec à leur tête Fernand Hervé Agboton, ont voulu que Boni Yayi assiste en live à la réalité selon laquelle les Béninois et Africains résidant à Paris l’ont déjà effacé de leur cœur pour Abdoulaye Bio Tchané. Selon eux, le concert de samedi n’est que le premier d’une série qui commence à Paris, Washington, les Antilles, Pékin pour entrer dans les grandes capitales africaines et avant de venir lancer la campagne de Bio Tchané à Cotonou. Pour une fois, les amis de l’opérateur économique Fernand Hervé Agboton veulent montrer à leurs compatriotes béninois que Abdoulaye Bio Tchané ne sera pas que le choix du Bénin mais celui du monde entier dans la mesure où l’homme est reconnu au plan international. De quoi rassurer les Béninois sur les capacités de l’actuel président de la Boad et ancien directeur Afrique de Fmi à mobiliser des ressources à l’international pour son pays. Interrogés, la plupart des fans de Bio Tchané présents à ce concert ne vivent pas tous à Paris. Ils proviennent d’autres villes comme Toulouse, Montpellier, Nantes et Lyon pour vivre le concert, certains d’entre eux étaient obligés de dormir à l’hôtel ‘’La Suite’’ en face du stade de France. De sources proches du Quai d’Orsay, c’est avec le moral rongé que Boni Yayi a passé le reste de son séjour à Paris, lui qui aurait souhaité que la manifestation soit en sa gloire devant les autres chefs d’Etat africains. Tchané a marqué des buts dans le grand camp de Yayi.

 

Source: Le Béninois Libéré 



Tag(s) : #Politique Béninoise

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :