Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Victor-Prudence-TOPANOU.jpg

 

28/05/2014

 


BENIN – Suite au mépris contre la sentence arbitrale de la CCJA : Pour l’ancien  Garde des sceaux de YAYI , Victor Prudent TOPANOU, « Le ministre Djènontin doit démissionner »

 


Par Prudent Victor Topanou:



"J’ai suivi avec un grand étonnement et une grande déception la double réaction des ministres Djènontin et de Souza au sujet de la décision de la Ccja condamnant l’Etat béninois à payer la coquette somme de plus de cents milliards de FCfa à M. Talon. Pour monsieur Djènontin, l’Etat ne payera pas cette somme" et pour le ministre Marcel de Souza "le Benin pourrait sortir au besoin de l’Ohada".

Pour moi, ces déclarations relèvent de l’irresponsabilité et de manque de crédibilité. Il s’agit d’une irresponsabilité d’abord, parce qu’une décision de justice, est faite pour être exécutée qu’elle soit prise par les juridictions internes et a fortiori par une juridiction internationale, à laquelle le Bénin a librement adhéré. Irresponsabilité ensuite, parce que les ministres, semblent ignorer le principe de la continuité de l’Etat selon lequel si le régime actuel ne paie pas aujourd’hui, les régimes suivants devront payer un jour.

 


Ces déclarations relèvent d’un manque de crédibilité parce que, désormais, plus personne ne croira en la parole de notre pays. A quelques semaines de la Table ronde de Paris, c’est un très mauvais signal que le pays à travers son ministre de la justice envoie aux potentiels investisseurs étrangers. Un pays qui déclare urbi et orbi, qu’il n’exécutera pas les décisions de justice et qui, plus est, d’une décision de justice internationale, n’est pas un pays crédible. Il ne peut non plus se réclamer d’être un pays démocratique.

Pour toutes ces raisons, le ministre Djènontin doit démissionner".

Source: Lematinal

 
 
  
  
Tag(s) : #Politique Béninoise

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :