Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BENIN : L'armée béninoise n'est pas fiable malgré son gobelet de 300 fantassins envoyés en balade de santé au Mali

 

 

 

15 janvier 2013 par - La Presse du Jour

 

 

Pardon ! Ce n’est pas moi qui le dis. C’est un Blanc ! Pardonnez !
L’actualité internationale est dominée par la libération du Nord-Mali. Pierre Jacquemot, un chercheur associé à l’IRIS et spécialiste des questions économiques et politiques africaines a essayé d’éclairer nos confrères de l’Express, l’hebdomadaire que dirige Christophe Barbier. On lui a posé une question que je vous restitue avant de me permettre de m’égarer en commentaires, j’espère, non tendancieux.


Question : Tout ira à peu près bien tant que la France sera au Mali, mais pour combien de temps? L’armée française saura-t-elle passer le relais? »


Réponse du chercheur : » C’est une question capitale et il est difficile d’y répondre de manière catégorique. Mais il me semble que la préoccupation d’éviter l’enlisement est forte au sein de l’armée française. L’objectif est de passer le relais aux forces africaines de la Cedéao sur les zones libérées. Il y a des inquiétudes sur les capacités de ces dernières, mais il ne faut pas mettre les armées de tous les pays sur le même plan. Je pense par exemple au Niger, au Burkina Faso, au Sénégal et au Nigéria qui ont des armées fiables ».

 C’est vrai ? Notre pays le Bénin n’a pas été cité. Faut-il le constater ? C’est un chercheur qui parle. Le Bénin n’a donc pas une armée fiable. Et voilà. Ce que nous sommes, finalement, tout le monde va le savoir.
Il est temps qu’on se regarde en face. L’armée béninoise existe-t-elle ? Au lieu de s’attaquer au chroniqueur qui ne fait que constater la réalité, l’état major des forces armées du Bénin ferait mieux de répondre au chercheur français et prouver que le Bénin a vraiment une armée fiable. Le chercheur français n’a pas tort de ne pas citer le Bénin. Au pays de Yayi Boni, l’armée n’a jamais tiré depuis 1977 et est régulièrement défiée, impuissante, par des braqueurs, même devant la Présidence de la République censée être le lieu le plus sécurisé du pays. L’armée du Bénin est fiable quand il s’agit de faire circuler les chars en pleine ville au nom de l’insécurité collective fondée sur la rumeur artificielle. L’armée béninoise est fiable à la proclamation du K-O. électoral présidentiel, surtout quand il faut poster les chars à l’entrée des domiciles des » opposants ciblés « . L’armée béninoise est fiable quand il urge, pour éviter une année blanche de l’or blanc, de « braquer » des intrants d’un particulier tant sur terre qu’en haute mer. La réalité nous rattrape. Tous les spécialistes de questions militaires sont unanimes, l’armée du Président de l’Union Africaine n’a pas la certification militaire Iso. C’et-à-dire qu’on ne peut pas compter sur elle pour poursuivre une œuvre de libération de territoire.


Le parlement, qui n’a même pas été consulté comme cela se devait avant l’envoi du gobelet de 300 soldats béninois au Mali, devrait saisir cette occasion pour interpeler le chef du gouvernement sur l’usage des fonds d’équipement de l’armée béninoise. Pour être fiable, il faudrait avoir d’abord l’équipement. Où sont passés les fonds mis à la disposition de l’armée pour acquérir des équipements modernes ? Boni Yayi, selon certaines indiscrétions, promet de faire interpeler les chefs d’états-majors qui se sont succédé sous son règne. Dès son retour de son périple joyeux, des Généraux et ministres de la défense vont se justifier d’abord à la Brigade Economique et Financière avant d’être présentés au procureur de la République.


On sait que le Bénin, notre pays est déjà dernier de l’Uemoa en matière économique. Mais être encore dernier sur le plan de la fiabilité de l’armée, franchement, la Présidence de Boni Yayi n’est pas du bonheur. Permettez que le chroniqueur s’exclame : » Comment ça ! « .

 

 

Herbert Houngnibo

 
 
 
 
Tag(s) : #Politique Béninoise